lundi 23 février 2009

A brand new Bush!


Moitié du groupe electro scandinave The Knife, la chanteuse Karin Dreijer se lance en solo sous le nom de Fever Ray et fait déjà pas mal parler d'elle par ses clips plutôt inquiétants. Par bien des côtés, on retrouve dans l'esthétique de Fever Ray, tant au niveau visuel que musical, un joli lien de parenté avec la Kate Bush de "The Dreaming". Quelque chose de fou et de flippant traverse les voix, les ambiances pour laisser une impression de mal aise. Malgré tout, on en redemande. Fever Ray est un très bel album qui ne se laisse pas épuiser facilement. Un chouette coup de coeur comme je n'en avais pas eu depuis un petit temps!


3 commentaires:

benjamin a dit…

ca fait presque penser à bjork-dans les voix, et puis le truc un peu martelant qu'il y avait dans homogenic...et c'est pas parce que tu dis qu'elle est scandinave, hein

Mathieu a dit…

t'as pas tort...
Mais il y a moins la volonté de faire joli que chez Björk. C'est pour ça que je la rapproche plus de Kate Bush. En même temps, Bush et Björk ne sont pas bien éloignée...

mfl a dit…

Très bon, ça. Elle est décidément douée, cette Karin Dreijer.
Pour en revenir à The Knife, je ne connais pas hyper bien et n'ai pas été convaincu par tout ce que j'ai entendu mais la chanson "Heartbeats" me bouleverse vraiment.
Et, sur le Fever Ray, "When I grow up" n'est pas loin de me toucher autant (mais le reste de l'album est très bien aussi).
Et les clips sont vraiement très beaux et très intrigants.
Bref, comme toi, Un coup de coeur comme pas eu depuis un moment!