samedi 25 octobre 2008


Parmi la liste des génies auxquels ils faudra bien rendre un jour des comptes, Phil Elvrum figure en bonne place. Tout d'abord pour avoir offert "The Glow Pt. 2" sous le nom de The Microphones, un disque ambitieux, plein comme un oeuf qui malgré des dizaines d'écoutes répétées reste aussi mystérieux et fascinant à mes yeux que le jour où je l'ai découvert.
Je demande aussi justice pour Elvrum parce qu'à l'écoute de "Lost Wisdom", enregistré cette fois sous le nom de Mount Eerie, (en compagnie de Julie Doiron et Fred Squire) je suis à nouveau frappé par la qualité incroyable de ses chansons. Chaque morceaux de ce court album (24 minutes à peine) est un véritable bijou mélodique. Je ne peux que vous supplier de vous jeter sur "Lost Wisdom" parce qu'il se pourrait que ce disque soit la plus belle chose que vous ayez écouté depuis bien longtemps. Pour tenter de vous convaincre, deux morceaux extraits de l'album, dont "Voice in headphones" qui empreinte son refrain à Björk.


2 commentaires:

Joe a dit…

J'aime bien. Tu pourras me le filer ?

Mathieu Pierloot a dit…

Tu es décidément un homme de goût!
Je t'amènerai ça.